Dingo

Dingo

Alors que nous nous dirigeons vers Kata Tjuta, nous croisons la route d’un autre animal mythique de l’Australie, le Dingo.
Celui-ci semble solitaire, nous en croiserons deux autres en chasse le soir même dans le camping de Kings Canyon à 300km au nord-est.
Les dingos peuvent être dangereux pour l’homme.
Ils sont en principe craintifs, mais s’ils ont pris l’habitude de se nourrir auprès des habitations, il est plus prudent de s’en méfier.
Ils restent des animaux sauvages.

Lasseter Highway entre Yulara et Uluru, Northern Territory, Australie

Holden EJ

Holden EJ

On le sait rarement ici, les australiens ont leur propre marque de voitures.
Le constructeur automobile Holden est une fierté nationale, même si pour la plupart, les modèles sont issus du groupe GM.
Ça doit être assez sportif de parcourir l’outback à bord de ce modèle EJ Special Station Sedan des années 60, sans clim’…

Yulara, Northern Territory, Australie

Uluru base walk

Uluru Sunrise

Après le lever de soleil, nous nous lançons sur la randonnée « Base Walk », le tour d’Uluru.
Le parcours fait environ 10 Km, sur un chemin sans dénivelé ni autre difficulté que la morsure du soleil et la chaleur.
Il vaut mieux donc le faire tôt le matin, en n’oubliant pas d’emporter de l’eau.

Uluru base walk

Uluru base walk

Le chemin nous permet d’approcher la roche et de pénétrer dans certaines grottes formées par l’érosion.
Celle-ci parait sculptée comme une vague de surf.

Uluru Sunrise

D’autres grottes abritent des peintures rupestres.

Uluru Sunrise

Souvent, le long du parcours, des panneaux demandent aux visiteurs de ne pas photographier sur certaines sections, par respect des lieux sacrés pour les aborigènes. Comme c’est souvent dans les endroits les plus beaux, il est difficile de respecter cette demande.

De près, le grès semble s’écailler…

Uluru Sunrise

Uluru Sunrise

Uluru Sunrise

Des trous et vasques se sont formés ici et là au cours des millénaires.

Uluru Sunrise

Uluru Sunrise

Uluru Sunrise

Uluru Sunrise

Uluru Sunrise

La lumière joue avec les courbes… ce lieu est vraiment magique.

Uluru Sunrise

Uluru, Northern Territory, Australie

Uluru Sunrise

Uluru Sunrise

Le lendemain matin, il fait encore nuit lorsque nous nous levons, il y a quelques kilomètres à parcourir depuis le camp de Yulara jusqu’au site d’observation du lever de soleil.

Uluru Sunrise

Le mont Uluru prend encore de nouvelles nuances d’orange, rose, violet au lever du soleil.
Depuis le site d’observation, on distingue au loin Kata Tjuta, à une vingtaine de kilomètres à vol d’oiseau.

Uluru Sunrise

Uluru Sunrise

Uluru Sunrise

Uluru, Northern Territory, Australie

Uluru Sunset

Uluru Sunset

Les ombres s’allongent, mais nous avons encore le temps de faire le tour d »Uluru en voiture et de profiter de la lumière sur la roche avant le coucher de soleil.
A cette instant la roche prend une teinte orangée éclatante.

Uluru Sunset Uluru Sunset
Uluru Sunset Uluru Sunset

Nous retournons au point de vue dédié au coucher de soleil, Uluru prend alors des teintes plus grises, violacés au au fur et à mesure du déclin de l’astre solaire dans notre dos.

Uluru Sunset

Uluru Sunset Uluru Sunset

Nous aurons pas eu droit au rouge éclatant, tel qu’on peu le voir sur certaines photos ou cartes postales, mais le spectacle est splendide, il vaut les milliers de kilomètres!

Uluru Sunset Uluru Sunset

Uluru, Northern Territory, Australie

Uluru & Camels

Uluru & Camels

Après avoir effectué notre première visite à Uluru le matin, et eu l’opportunité d’écouter un ranger aborigène de 75 ans nous parler de son pays dans sa langue, nous revenons le soir pour les couleurs du coucher de soleil.
En chemin, les dromadaires refont une apparition avec Uluru en arrière-plan.

Uluru & Camels Uluru & Camels

Uluru, Northern Territory, Australie

Climb or not to climb

Climb or not to climb

Il est encore tôt, un peu plus de 9H lorsque nous approchons du premier « spot » du site d’Uluru.
C’est le seul endroit depuis lequel on peut l’escalader.
Une chaine sert de garde-fou sur les premières dizaines de mètres.
L’ascension est « tabou » pour les aborigènes, ils n’y montent jamais et demandent à ce que les visiteurs respectent ce site sacré.
Pourtant, l’ascension n’est pas formellement interdite…
En fait ce jour là comme presque tous les jours, elle est interdite, mais pour d’autres raisons que le respect des traditions aborigènes :
Il fait déjà très chaud malgré l’heure encore matinale, les prévisions annoncent plus de 36°C dès 11H.
Aussi, dans ces conditions la montée est fermée, et les premiers grimpeurs redescendent.

Climb or not to climb

Les rangers du parc ferment cet accès pour cause de chaleur, de vent, de sommet dans les nuages (si ça arrive) ou d’accident.
Et cette dernière raison n’est pas la moindre.
Depuis que les occidentaux ont découvert ce lieu, on compte une quarantaine de morts !!
Et il y a des blessés tous les ans qu’il faut évacuer en hélicoptère.
En effet la montée (et la descente) est très dangereuse, la roche est lisse et si vous chutez il n’y a rien pour vous arrêter !!
« It’s insane, I will never do it again! » c’est la sentence que j’ai pu entendre d’une australienne qui en redescendait.

Pour notre part, nous avions décidé bien avant de respecter le lieu vis-à-vis des aborigènes.

Uluru, Northern Territory, Australia