Curtin Springs

Curtin Springs

Nous sommes maintenant à Curtin Springs dans le Territoire du Nord.
L’endroit est idéal, il reste moins de 100Km pour atteindre Uluru que nous ferons demain matin.
Ce n’est qu’une station, avec un poste de carburant, un bar-restaurant, et un camping.
Il y a des emplacements payant pour ceux qui ne savent se passer d’électricité.
Pour nous le gratuit est suffisant.

Il est 19 heures, le soleil se couche, mais la température ne baisse pas.
Nous avons eu 40°C à 41,5°C toute la journée depuis Coober Pedy.
Il n’y a pas un poil de vent.
La nuit s’annonce chaude, mais à ce moment là, on n’y pense que dans le sens primaire…

22H, il fait encore 40°C, toujours pas un poil de vent, nous ne dormons pas encore…
Puis, en quelques secondes, une petite brise se fait sentir et entendre dans le feuillage des eucalyptus au dessus de notre campement.
Hum, un peu de vent devrait enfin nous rafraichir la nuit !
Las, ça se gâte rapidement, ce n’est plus une brise mais une tempête sèche!
Il ne nous faut pas 2 minutes pour nous rendre compte que la tente ne tiendra pas la nuit à ce rythme.
Le vent est vraiment violent, on aperçoit des éclairs au loin.

Nous prenons la décision de sortir, plier le matériel et nous réfugier dans la voiture.
Les branches tombent autour de nous, on ne voit pas à 30 mètres malgré les phares allumés de la voiture.
Nous nous en sortons bien, la tente est rentré avec le reste en vrac dans la voiture et nous nous sommes déplacé sur le parking à l’écart des chutes de branches.
Ouf!! pas de casse, rien de perdu, il reste à s’adapter au confort relatif des sièges en position couchette et de trouver un peu de sommeil.

Curtin Springs, Northern Territory, Australie

Erldunda

Erldunda

Erldunda est à la croisé des chemins.
La Stuart Highway qui nous a amenée de Coober Pedy au sud et qui continue vers Alice Springs au nord et la Lasseter Highway à l’ouest qui va nous emmener à Uluru.
C’est un peu une halte obligée, au moins pour le carburant, et se rafraichir à l’occasion.
Il reste encore un peu de route avant la nuit.
Nous souhaitons nous rapprocher le plus possible de l’entrée du parc d’Uluru.
Nous poursuivons donc vers Curtin Springs.

Erldunda, Northern Territory, Australie

Marla

Marla

Petite pause déjeuner à Marla, petite ville comptoir sur la Stuart Highway, la dernière d’Australie Méridionale avant d’entrer dans le Territoire du Nord à 160Km plus au nord.
Les panneaux de direction n’indiquent pas les distances.
Est-ce pour ne pas décourager le voyageur ?

Marla, Southern Australia, Australie

Blower

Blower

On en voit partout à Coober Pedy et dans le désert alentour entre les monticules d’excavation.
Justement, c’est avec cette machine, le Blower (souffleur) que les mineurs extraient la roche qu’ils creusent pour atteindre le filon.
En fait de Blower, c’est un Vacuum cleaner, un aspirateur surpuissant capable d’aspirer des pierres de 5 ou 6 Kilos facile.

Après ces visites matinales, le soleil est déjà haut sur l’horizon.
Il est temps de reprendre la route et de changer d’état, 650Km à parcourir pour le prochain bivouac, qui sera mouvementé…

Coober Pedy, South Australia, Australie

Dugout

Dugout

Avant de reprendre la route vers le nord, nous visitons un dugout.
C’est une manière de gagner sa vie ici quand on a pas de mine, les résidents vous ouvrent leur mode de vie souterraine contre quelques dollars.

Dugout

L’intérieur d’un dugout est une vrai maison, avec plusieurs pièces de vie.
Le propriétaire des lieux n’oublie pas l’essentiel, le cellier et la cave à vin.
L’endroit est propice, la température varie peu tout au long de l’année, de 20°C à 25°C,
même quand il fait jusqu’à 50°C à l’extérieur pendant plusieurs semaines en été.

Dugout

A l’extérieur, les cheminées d’aération trahissent l’existence du dugout sous terre.
Celui-ci n’est en fait pas complétement souterrain.
Les précédents propriétaires avaient décidé de construire une piscine extérieure.
Mais la chaleur et la sécheresse sont tels que l’évaporation vidait la piscine.
La piscine est donc maintenant à l’intérieur d’une extension du dugout.

Dugout Dugout

Un mot sur les toilettes, puisqu’on parle de la vie « Down Under », nous avons été plus qu’agréablement surpris d’en trouver partout, y compris dans des lieux apparemment abandonnés, toujours propres et approvisionnés, et dans le pire des cas il y a toujours un panneau pour vous indiquer les plus proches… on rêverait de voir ça ici.

Coober Pedy, South Australia, Australie

Sunset over Coober Pedy

Sunset on Coober Pedy

Sunset on Coober Pedy

Toujours à Coober Pedy, le soleil se couche, la température avoisine encore les 37°C.
La lumière et les couleurs sont splendides, nous nous postons à l’entrée du camping, la Seven Miles Road est orientée pile-poil vers le couchant.
Tiens, encore un camping où nous sommes les seuls à coucher sous la tente.

Coober Pedy, South Australia, Australie

Pitch Black Spaceship

Pitch Black Spaceship

Coober Pedy n’attire pas que les chercheurs de fortune.
La région présente aussi un attrait indéniable pour ses paysages photogéniques, particulièrement pour le cinéma.
Plusieurs scènes de films, souvent de science fiction, ont été tournées ici ou à proximité. (Mad Max, Priscilla la folle du désert, etc)
Ici le vaisseau spatial de Pitch Black finit sa vie en prenant la poussière sur le parking d’un musée.

Coober Pedy, South Australia, Australie

Serbian Orthodoxe Church

Serbian Orthodoxe Church

Coober Pedy n’est pas non plus qu’une décharge, ce serait trop réducteur de voir la ville uniquement sous cet angle.
Des gens vivent ici, beaucoup ont émigré en espérant une nouvelle vie et y faire fortune.
La communauté orthodoxe a creusé son église à la mode du coin, en dugout.
Remarquez les cheminées d’aération sortant du sol.

Coober Pedy, South Australia, Australie

Old car

Old car

Comme aperçu avec les images précédentes, Coober Pedy ressemble parfois à une décharge à ciel ouvert.
Sur la colline du Big Winch, une carcasse de voiture (ressemblant à une Traban, mais ce n’en est pas une) rouille depuis longtemps au bord d’une rue, Street View l’avait capturé il y a plusieurs mois.

Old car

Coober Pedy, South Australia, Australie

Kupa Piti

Kupa Piti

Le nom de Coober Pedy vient de la langue aborigène locale, Kupa Piti, signifiant le « Trou de l’homme blanc ».
Et c’est à peu près à ça que cette ville ressemble depuis la colline du Big Winch,
une succession de trous, et peu de constructions externes.
L’essentiel de la population (environ 2.000 habitants) se terre dans les dugouts pour échapper à la chaleur.
La ville minière ne ressemble donc à rien… mais c’est à voir.

Kupa Piti

Coober Pedy, South Australia, Australie