TimeOut Market

TimeOut Market - Lisboa

On regrette le nom anglais “TimeOut Market” de cette excellente idée de boutiques de restauration rassemblées sous cette superbe vielle halle industrielle, un nom portugais n’aurait pas nuit à sa notoriété.
Le lieu est ouvert depuis 2014, on y trouve de la cuisine portugaise et internationale, revisitée par de grands chefs pour des budgets abordables.
Le concept de salle central ou chacun vient s’asseoir après avoir commandé son plat à l’une ou l’autre des deux douzaines d’échoppes ouvertes sur les cuisines est très “hype” et nous a rappelleé un peu certains Food Courts australiens.
A faire une fois au moins pour la qualité des produits et pour l’ambiance… (un peu trop sonore)

TimeOut Market - Lisboa

Av. 24 de Julho, Lisboa, Portugal

Rio Tejo praia

Rio Tejo praia - Lisboa

Les bords du Tage ont bien changés ces derniers temps, fini l’avenue “tout voitures” qui barrait l’accès à la rivière.
Même s’il reste encore beaucoup de travaux pour finir de rendre la ballade piétonne complétement agréable, ça ne ressemble déjà plus à la vue du ciel de Google Maps.
Touristes et lisboètes profites du coucher de soleil sur la mer de paille et le pont du 25 Avril, et s’y attardent tard le soir autour de musicien de rue entre la Praça do Comércio et la gare de Cais do Sodré.

Av. Ribeira das Naus, Lisboa, Portugal

Electricos vs. Tuk-tuk

Electricos vs. Tuk-tuk - Lisboa

Si les fameux trams sont toujours présents à Lisbonne, et restent un excellent moyen de visiter la ville, depuis quelques années les tuk-tuks ont déferlé dans les rues de la cité.
Les lisboètes les trouvent trop envahissants, il faut dire qu’ils sont bien trop nombreux et généralement très bruyants, un quota devrait être imposé et restreinte aux modèles électriques plus nettement silencieux.

Praça Figueira, Lisboa, Portugal

Outlaw

Outlaw - Australia

Même dans les étendues quasi-arides des plateaux du Queensland, on peut trouver des traces de comportement irresponsables.
Ici au milieu de nulle-part un abruti a importé du Tilapia, certainement pour son plaisir de pêcher.
Ces sortes de carpes originaires d’Afrique n’ont rien à faire en Australie où elle déciment les espèces locales.

Belyando Crossing, Queensland, Australie