Fleur de métal

Floralis Generica

Après une semaine à vide, il va être temps de finir ce petit tour d’Argentine.

La Floralis Generica de l’architecte Eduardo Catalano a été inaugurée le 13 avril 2002.
Sa construction a fait appel aux technologies aéronautiques (Lookheed Martin Aircraft Argentina).
Les pétales de la fleur s’ouvrent et se referment en principe au lever et coucher du soleil, mais il semble bien que le mécanisme soit en panne depuis quelques années déjà.

Floralis Generica

Floralis Generica

Floralis Generica

Plaza de las Naciones Unidas, Buenos Aires, Capital Federal, Argentina

Graffiti municipal

Graffiti municipal

Pourquoi « Graffiti municipal » ?
Ici, à Nantes, les graffs sont autorisés sur un certain nombre de murs de la ville.
Comme ici sous l’auto pont, à côté du LU, où j’avais rencontré un graffeur qui s’en plaignait…
Je pense que ce qui le gênait, était de limiter son espace de créativité et son art à seulement quelques lieux « bien » définis.
On en pense ce que l’on veut, cela a au moins un avantage, celui de permettre à des artistes de s’exposer avec une certaine pérennité et visibilité.
Et accessoirement, ce qui y est exposé est toujours mieux que les signatures crottes de mouches que l’on trouve n’importe où et réalisées comme les clébards font, en levant la patte pour faire une giclée…